Comment changer de chaudière ?

Chaudières à granulés

En France, la chaudière figure parmi les systèmes de chauffage les plus prisés. Les modèles de nouvelle génération séduisent des milliers d’utilisateurs de ce type d’appareils. Ils sont plus économiques et performants. Votre chaudière vous a déjà lâché de nombreuses fois ? Il est temps de penser à acquérir un nouveau modèle. 

Demandez l’avis d’un professionnel

Une vieille chaudière s’avère généralement plus gourmande en énergie. De plus, elle ne vous offrira plus les mêmes performances et résultats qu’auparavant. 

Remplacer une chaudière requiert un investissement important. Vous n’avez ainsi aucun droit à l’erreur. Commencez par savoir si le remplacement de l’appareil est vraiment nécessaire. Faites appel à un professionnel en appareils de chauffage pour une visite technique. Cet expert se déplacera chez vous pour étudier les pannes et les failles de votre machine. Si ce dernier est encore réparable, vous serez emmené à acheter quelques pièces de rechange des éléments défaillants. Par ailleurs, si la réparation affiche une somme assez élevée, il est préférable d’ajouter quelques euros pour acquérir une autre chaudière.

Dans le cas où la chaudière a déjà été dans votre foyer pendant plus de 10 ans, l’achat d’un nouvel appareil serait recommandé. Il en est de même si votre chaudière actuelle représente un danger pour votre famille. Minimisez vos dépenses en profitant des meilleures prestations sur machaudieregratuite.fr

Dénichez la meilleure chaudière

Pour le remplacement de chaudière ancienne, vous n’êtes pas obligé d’acheter le même modèle. Vous pouvez librement choisir une nouvelle génération d’appareil qui offre des fonctionnalités avancées et surtout peu énergivores. 

Pour commencer votre sélection, décidez-vous sur le type de chaudière dont vous aurez besoin : chaudière à condensation, à basse température ou à ventouse. Par la suite, déterminez l’énergie qui assure le fonctionnement de l’équipement : bois, fioul, électricité ou gaz. Si vous souhaitez participer à la protection de l’environnement, les chaudières à granulés s’avèrent la meilleure alternative.

Pour éviter de se tromper, pensez au rendement énergétique de l’appareil. Plus l’énergie dépensée est importante, plus quantité de chaleur produite devrait être élevée. En général, une chaudière classique propose un rendement allant jusqu’à 90 %. Pour éviter les pertes d’énergie inutiles, privilégiez les chaudières à condensation qui procurent 100 % de rendement énergétique. Toutefois, depuis le mois de septembre 2018, les nouvelles chaudières sur le marché doivent afficher un rendement saisonnier à partir de 86 %. Le remplacement de chaudière peut être effectué en quelques heures. Il suffit de commander l’appareil auprès d’un fabricant de confiance puis de fixer un rendez-vous avec un artisan certifié RGE pour l’installation chaudière à granulé.

Profitez des aides privées et publiques

L’Etat et des organisations privées proposent un financement dans le cadre de la rénovation énergétique et la croissance verte. Le changement de chaudière fait bel et bien des projets pris en compte. Il est possible d’obtenir une chaudière à un euro avec environ 90 % de primes. Afin de jouir cette opportunité, les résultats de la visite technique doivent approuver votre éligibilité. 

De nombreuses personnes font recours au Coup de Pouce économique, connu sous l’acronyme CEE, du ministère de la transition écologique et solidaire. Inspiré par la Loi POPE de juillet 2005, ce dispositif engage les fournisseurs d’énergies à proposer des appareils économiques pour leurs clients. Ils doivent proposer une aide considérable dans l’amélioration énergétique de chaque client qui souhaite utiliser des équipements de chauffage dans son foyer. Pour devenir éligible, vous devez avoir un minimum de plafond ressource. En même temps, vous aurez à prouver l’occupation de votre habitation privée depuis 2 ans au minimum. Si vous choisissez une chaudière à gaz, elle doit présenter un bon niveau de performance. De plus, il faudra faire appel à un expert certifié RGE pour son installation. 

Avant de prendre une décision sur le type d’aide à demander, jetez un œil sur les conditions du crédit d’impôt chaudière et aussi de la prime mise en avant par l’Agence Nationale de l’Habitat. Vous avez également intérêt à découvrir les propositions de Ma Chaudière Gratuite. 

 

Comprendre le fonctionnement de l’investissement en démembrement
Quel matériel acheter pour récupérer l’eau de pluie chez soi ?