From Los Angeles to San Francisco, la côte ouest des USA

L’immensité de l’Amérique… Voilà pourquoi nous avions choisi de partir en Roadtrip sur la côte ouest des États-Unis, en Septembre dernier. Nous avions tout planifié bien en avance, et loué une voiture pour les 15 jours, de façon à profiter pleinement et librement de cette belle aventure. Début du voyage, Los Angeles, la ville que j’ai préférée, immense…

Hormis le centre ville où se trouvent les buildings, il n’y a que des maisons et des plages à perte de vue, un régal pour les yeux. Nous en avons profité pour aller voir un match de football américain : une ambiance surchauffée dans un stade de 90 000 personnes. Autre stop, les Studios Universal, passage obligé pour les personnes qui aiment les parcs d’attractions sur fond de décors de cinéma. Nous sommes partis ensuite vers Las Vegas, en voiture…

Las Vegas donc, la ville de toutes les folies, des machines à sous de partout, toutes sortes de spectacles, une multitude d’hôtels, mais… une ville surfaite à mon goût. A voir tout de même ! Ensuite, nous sommes allés au calme, avec le Grand Canyon, en territoire indien. Les Navajos y sont en majorité. Arrivés en fin de journée, nous avons pu voir un spectacle magnifique au coucher du soleil, une journée là-bas suffit, juste pour admirer les plus beaux points de vue, sans faire de trek. Nous n’avons pas pu dormir sur place car il faut réserver un an à l’avance, nous avons alors choisi de dormir à Flagstaff, une ville sur la route 66, un peu plus au sud.

« Monument Valley, des paysages hors du temps… mais réservez bien en avance pour dormir sur place »

Le lendemain, direction Monument Valley. Petit hic, que nous n’avions pas prévu lors de l’organisation de nos trajets, ce sont toutes les choses à voir sur la route ! Les Navajos ont préservé beaucoup de lieux, il y a donc beaucoup de réserves naturelles à visiter, et beaucoup de ruines liées à leur histoire. Heureusement, tout est très facile d’accès, les parkings sont très proches des choses à voir, il y a donc peu à marcher et donc peu de perte de temps. Aussi, la visite de Monument Valley se fait en voiture, et nous avons pu nous arrêter n’importe où pour admirer ces paysages hors du temps. Idem que pour Grand Canyon, nous n’avons pas pu dormir sur place, et avons roulé plus à l’Est, et même changé de fuseau horaire, jusqu’à Bluff. Un village comme dans les films, une seule route, et quelques maisons par-ci par-là. C’est ici que nous avons le mieux mangé, le soir légumes et viande au barbecue et le matin, pancakes au maïs bleu (naturel) ! Tôt le matin nous sommes retournés en direction de l’Ouest pour rejoindre Page, une ville au bord du lac Powell. Nous sommes allés voir Horseshoesbend, il n’y a pas de mot pour cet endroit, on se sent tout petit face à l’immensité du paysage. Le lendemain matin nous sommes restés pour voir Antelope Canyon (à réserver à l’avance !!). Il y en a deux, nous sommes allés voir celui où il restait des places, Lower. Magnifique endroit où on peut se rendre compte de ce que la nature fait de plus beau !

L’après midi, nous avons visité le barrage puis profité des activités aquatiques à faire sur le lac. Pour certaines il vaut mieux s’y prendre le jour d’avant, tout est vite réservé. Nous avons repris la route le jour d’après pour Death Valley. Alors là nous avons mal géré l’organisation, nous pensions qu’il n’y avait pas grand chose à voir, erreur ! Si nous avions pu rester une journée entière cela aurait été mieux. C’est un endroit vaste avec de nombreux paysages différents à voir, du coup nous avons dû faire un choix et choisir les plus proches, Golden Canyon, Badwater (le point le plus bas des USA en dessous du niveau de la mer),..Nous avons dormi le soir à Lone Pine, la ville de John Wayne, très typique !

Après 10 jours sous une chaleur étouffante, nous voilà au frais à Yosemite. Sur la route, nous nous arrêtons à l’office qui nous conseille de visiter Bodie, un ville abandonnée à quelques kilomètres. C’est assez impressionnant, même s’il ne reste plus grand chose, les gens sont partis du jour au lendemain, laissant tout sur place. L’atmosphère est très particulière.

Le lendemain nous avons passé la journée à randonner dans le parc pour voir les cascades. C’est un endroit très fréquenté, mais les paysages y sont splendides. Nous n’avons pas croisé d’animaux sauvages, dommage, hormis des écureuils pas très sympathiques, qui sont partout ! Enfin, dernière étape de notre voyage, San Francisco. Fidèle à l’image qu’on s’en fait, celle des films. Le Golden Gate, les rues en côte, les maisons colorées, le Cable Car, Pier 39,… C’est une petite ville finalement où il fait bon se perdre à pied. Nous avons pu aller voir la prison d’Alcatraz, en réservant avant notre départ heureusement. La visite est très intéressante. En deux semaines nous avons parcouru 4 400 kilomètres, mais tout ça en valait vraiment la peine. Nous avons eu l’impression de visiter chaque jour un pays différent. Les gens sont agréables, j’y retournerai c’est certain !

Voyage dans le Golfe Mexicain
A la découverte de la faune et la flore en Floride