Pourquoi avez-vous besoin d’un PIM ?

Projet pim

Il faut que le projet soit mûrement réfléchi en amont. Tout d’abord, votre entreprise doit exprimer ses besoins. Elle doit aussi établir son cahier des charges tout en impliquant des métiers comme le DSI, les services marketing, communication et commerce. Cette étape est importante, car elle permet de déterminer tous les critères d’exigence attendus. D’ailleurs, la mise en place de la solution PIM vient bouleverser toutes les habitudes et processus de travail. Cette transformation doit alors être accompagnée par le programme de formation qui est adapté en interne pour rendre les collaborateurs performants, opérationnels et autonomes.

Pourquoi utiliser le logiciel PIM ?

Le projet pim doit généralement permettre à votre société d’atteindre les buts qu’elle s’est fixés. Si vous faites face aux nombreuses problématiques, vous devez formuler les bénéfices et les résultats que vous attendez de l’utilisation du logiciel PIM. La solution PIM peut vous apporter plusieurs avantages. Elle éradique les erreurs, les doublons et les silos. Cette solution enrichit, maintient et améliore la qualité des données produit. De plus, elle favorise la maîtrise de l’information sur les canaux de diffusion et l’utilisation des données de références uniques et fiables par tous vos collaborateurs. La solution PIM diffuse en multicanal avec la contextualisation de l’information, accélère le time-to-market et enrichit la satisfaction et l’expérience client. Elle augmente aussi les ventes et améliore les processus de la vente en magasin. Pour bien réussir votre projet pim, Voir ce site pour plus d’infos.

Qui va employer la plateforme ?

À chaque objectif conviennent un collaborateur et une mission. Il est important d’identifier les parties prenantes externes ou internes à votre entreprise : les collaborateurs, les services et les métiers qui sont concernés dans la société, mais également les clients, les fournisseurs, qui sont externes à votre organisation. Les métiers concernés par une donnée produit qui emploient le logiciel PIM sont les acheteurs, le bureau d’études, la logistique, les réseaux de distribution, les fournisseurs et le responsable des achats, la force de ventes, le DSI ou directeur des systèmes d’information, le chef de produit, le responsable digital, le chargé de communication et le responsable marketing.

Que nécessitent-ils de faire avec cet outil ?

En général, le logiciel automatise des tâches chronophages qui sont de faible valeur ajoutée afin de permettre aux utilisateurs de se concentrer sur les tâches plus valorisantes et plus stratégiques. Il est important de questionner chaque service pour tenir compte de chacun de leurs impératifs métiers, besoins, usages afin de mener à bien les missions respectives. Le responsable marketing a pour mission d’enrichir l’expérience de clients dans le cadre de la stratégie omnicanale. Le chargé de communication assure l’image de marque, le suivi de production et le brief catalogue. Il nécessite de mettre en œuvre les processus de production et de validation fluides. C’est le responsable digital qui fait preuve de la réactivité dans la mise à jour et la mise en ligne des informations produit sur le site e-commerce. Le chef de produit assure la description des fiches produit et il fournit aussi les rapports sur des retombées produit. Le responsable des achats nécessite un espace afin de fluidifier les échanges avec des fournisseurs, de mener à bien des négociations et de pérenniser des relations commerciales. Il optimise également le sourcing de produits tout en obtenant les données de fournisseurs. Ces derniers disposent d’un accès individuel, personnalisé et sécurisé au portail. D’ailleurs, le DSI effectue la chasse à la base de données afin de structurer le référentiel d’informations sécurisées. La force des ventes a aussi besoin de générer rapidement des PDF afin de faire parvenir les catalogues personnalisés ainsi que les fiches produits aux clients et aux distributeurs. La société doit envoyer les données chez le distributeur, ou sur la marketplace ou encore recevoir des données du fournisseur. Le système de workflow permet aussi de découper les tâches afin de favoriser un travail collaboratif entre les collaborateurs qui utilisent les données et de fluidifier les processus métiers.

À quelles contraintes sont-ils soumis ?

Les collaborateurs mènent leurs missions dans un contexte de communication, de vente, et aussi un environnement qui est propre à votre entreprise, propre à votre activité. Votre organisation est unique. Ainsi, de nombreux facteurs définissent des contraintes qu’il faut intégrer dans le projet pim. Cela permet d’identifier comment ledit logiciel peut améliorer tous les processus existants. Il existe quelques contraintes tangibles comme les canaux de diffusion futurs et actuels, les canaux, le fonctionnement de la société en interne, les flux de validation, les processus de travail, la gestion de droits utilisateurs, la réglementation en vigueur, la volumétrie d’attributs. Par ailleurs, on peut aussi citer la volumétrie de produits, le stack technologique qui est utilisé actuellement, les interactions entre les différents métiers, les responsabilités et rôles de chacun, les causes de doublons et d’erreurs, les processus actuels de la circulation des données et la provenance de données.

Comment faire du marketing relationnel ?
Projet de création d’entreprise : conseils et accompagnement