Des conseils et idées pratiques pour assurer la ventilation dans votre maison

Si vous ressemblez à la majorité des propriétaires Français, vous passerez probablement une grande partie des mois d’hiver à bloquer les portes et les fenêtres pour combattre les courants d’air. Et bien que cela puisse sembler raisonnable, empêcher l’air d’entrer et de sortir de votre maison peut avoir un effet négatif sur son atmosphère. Cela peut empêcher l’air de circuler correctement, provoquant la persistance des mauvaises odeurs, de la fumée et des odeurs de cuisson, ainsi que l’apparition d’humidité et de moisissures si le problème n’est pas résolu rapidement. Lorsque vous examinez la ventilation de votre maison, il est important de trouver le bon équilibre : vous voulez vous assurer que l’air peut circuler librement à l’intérieur et à l’extérieur de votre propriété sans gaspiller d’argent en laissant la chaleur s’échapper.

Les avantages d’une bonne ventilation

Une personne moyenne respire 12 000 litres d’air par jour (soit l’équivalent de 150 baignoires pleines). Une bonne ventilation garantit que l’air que vous respirez contient beaucoup d’oxygène vital et élimine les polluants de l’air intérieur comme les odeurs de cuisson, la fumée et le dioxyde de carbone. C’est particulièrement important si des membres de votre famille souffrent de problèmes respiratoires comme la bronchite et l’asthme ou ils ont certaines allergies. Une maison bien ventilée peut également avoir un effet positif sur votre mentalité, car il a été démontré qu’une mauvaise qualité de l’air nuit au niveau de concentration. La ventilation est particulièrement importante dans la cuisine et la salle de bains, où une trop grande humidité de l’air frappant les surfaces froides provoque de la condensation, ce qui peut entraîner des problèmes d’humidité et de moisissure. Une famille moyenne produit 10 litres d’humidité par jour. Pour éviter que cette humidité ne s’accumule et pour économiser sur les coûts de réparation, il est important de ventiler votre propriété. Rendez-vous sur un site spécialisé pour savoir tous les avantages de vivre dans une maison saine.

Conseils et astuces pour aérer votre maison

La première solution pour une bonne aération, la plus évidente, consiste à ouvrir les fenêtres de la cuisine lorsque vous préparez le repas, de la salle de bains lorsque vous prenez un bain ou une douche et de toutes les pièces où vous étendez le linge pour le faire sécher. Il est également important de veiller à ce que la porte de la pièce reste fermée, car l’air frais sera ainsi limité à la pièce que vous ventilez, ce qui vous permettra d’économiser sur les coûts de chauffage et empêchera l’air humide de provoquer des problèmes de condensation dans le reste de la maison. Lorsque vous ne vous baignez pas ou ne cuisinez pas, vous devriez essayer de garder toutes les portes intérieures de votre maison ouvertes. Cela permet à l’air de circuler librement et empêche les mauvaises odeurs de persister au même endroit. En fermant les portes qui ne mènent nulle part, comme les portes d’armoires ou de garde-manger, vous permettez à l’air de circuler à travers les autres portes ouvertes plutôt que d’être piégé dans un espace clos. Vous pouvez également favoriser la circulation de l’air en allumant un ventilateur de plafond ou de bureau. La mise en marche d’un ventilateur de plafond peut en fait vous faire économiser de l’argent, surtout si vos plafonds sont hauts. Il soufflera l’air chaud qui s’est naturellement accumulé en haut de la pièce pour le ramener au niveau du sol, ce qui vous permettra de réduire le chauffage central.

Aérer la maison très souvent

Vous devez également aérer votre maison aussi souvent que possible pour améliorer la qualité de l’air. En hiver, essayez d’ouvrir vos fenêtres trois fois par jour, en vous assurant que votre chauffage central est éteint à ce moment-là. Si vous travaillez à plein temps, vous n’aurez peut-être l’occasion de le faire que le week-end, mais cela fera une réelle différence dans la qualité de l’air de votre maison. Si vos fenêtres sont équipées de bouches d’aération, laissez-les constamment ouvertes. Elles n’auront que peu d’incidence sur le niveau de chauffage de votre maison, mais permettront à l’air vicié de s’échapper et à l’air frais d’entrer.

Meuble TV : élément clé pour votre salon
Achat et installation de pergola sur mesure en alu : trouver un spécialiste en ligne