Les démarches pour importer une voiture d’Italie

Pour l’achat d’une voiture, neuf ou occasion, l’Italie est toujours une meilleure alternative. En plus de cela, les voitures italiennes sont réputées tant pour leur qualité que pour leur prix très attractif. C’est notamment pour cela que la plupart des propriétaires avec un budget assez limité s’orientent aujourd’hui vers l’achat d’une voiture italienne. Toutefois, il est indispensable de connaître les différentes démarches au préalable pour éviter les mauvaises surprises.

Pourquoi importer une voiture d’Italie ?

Depuis longtemps, on connaît la renommée des voitures italiennes. Elles sont très populaires et connues pour leurs performances et pour leur qualité. Elles sont conçues avec des pièces de très bonne qualité. Les fabricants mettent en avant tous les moyens pour que le conducteur bénéficie le plus de confort possible. C’est la principale raison pour laquelle elles attirent plus d’acheteurs sur le marché. En termes d’innovation, les automobiles italiennes ont toujours une longueur d’avance.

En plus de cela, il y a un large choix sur le marché. Vous pouvez acheter tous les modèles selon vos besoins. Il y a en effet des berlines, des voitures sportives, des citadines et des SUV. Pour répondre au grand besoin des Italiens, les fabricants ne cessent de produire de nouvelles voitures, avec de la haute performance. Ainsi, l’offre est très nombreuse sur les sites italiens, on peut faire la comparaison pour trouver le modèle que l’on veut avec toutes les fonctionnalités que l’on recherche. C’est l’un des principaux avantages de l’auto import italie. Les Italiens prennent bien soin de leur voiture en faisant des suivies et des entretiens régulièrement. Pour avoir plus d’informations, cliquez ici.

Les bénéfices financiers

À part la qualité des auto import italie, on peut aussi citer d’autres avantages. Sur le plan financier, on peut faire plus d’économie. Le prix des voitures italiennes est très intéressant, surtout si c’est en occasion. C’est à cause de la loi de la concurrence sur le marché. Il revient beaucoup moins cher d’importer d’Italie que d’acheter en France. En tenant compte de tous les frais, on aura encore 40 % de différence de prix pour les voitures neuves et 30 % pour les voitures d’occasion et cela est valable pour tous les modèles.

Effectivement, les Italiens aiment plus particulièrement les voitures neuves avec de nouvelles fonctionnalités et c’est notamment pour cela que l’offre ne cesse d’augmenter sur le marché. Ils changent de voiture à chaque fois qu’un nouveau modèle apparaît sur le marché et c’est pour cette raison qu’il y a plusieurs voitures d’occasion en Italie. En termes de performance, il n’y a pas de souci à se faire.

Les documents nécessaires pour immatriculer une voiture importée depuis l’Italie

Pour immatriculer une auto import italie, il faut fournir quelques documents indispensables. Il s’agit de toutes les paperasses nécessaires pour établir la carde grise après le rapatriement. Même si la carte grise des voitures italiennes est un peu différente, il faut présenter :

  • La carte grise de l’automobile en question ;
  • Un certificat de conformité ;
  • Une lettre de propriété qui peut être remplacée par un certificat de non-gage ;
  • Un contrôle technique local ;
  • Une confirmation qui démontre que la voiture n’est plus immatriculée (il devrait y avoir ce tampon sur la carte grise) ;
  • La facture de vente et un contrat de vente local ;
  • Les factures et le carnet d’entretien de la voiture.

En attendant que tout soit préparé, vous pouvez déjà entamer les procédures pour la demande de CPI ou de Certificat Provisoire d’Immatriculation WW. Elle vous permettra de circuler librement dans le territoire français quand la voiture arrivera au port. Après le contrat d’achat de votre nouveau véhicule, vous avez exactement un mois pour faire la certification d’immatriculation.

Que faire quand la voiture arrive en France ?

Juste après que la voiture soit arrivée en France, il faut entreprendre les différentes procédures. Sans perdre du temps, il faut aller auprès du centre des impôts pour avoir le quitus fiscal. Pour cela, il faut vous munir de la facture d’achat. Si possible, ce dernier doit être rédigé en français. Cela prouve que vous avez bien payé la taxe sur les valeurs ajoutées et que tous vos papiers sont en règle.

Après, vous pouvez faire le CT et vous aurez un procès-verbal pour le confirmer. En même temps que cela, il faut adresser la demande de la certification d’immatriculation. Ceci vous permettra de gagner plus de temps et de préparer vos papiers le plus vite possible. Il faudra présenter tous les documents nécessaires pour que ce processus se passe très vite. Par ailleurs, pour l’auto import Italie, vous pouvez demander le certificat de conformité en ligne.

Pour faire la carte grise, il y a la méthode présentielle par le biais d’un professionnel agréé et la démarche en ligne. Cette dernière est plus pratique parce qu’il suffit de vous connecter sur le site de l’ANTS ou Agence Nationale des Titres Sécurisés.

A quoi servent les élargisseurs de voies ?
Comment bien choisir ses pneus ?