Quelle assurance pour une caravane ?

Comme une caravane n’est pas si différente d’un véhicule, elle doit faire l’objet d’une assurance. Qu’elle reste au garage ou qu’elle roule souvent, au moins une garantie responsabilité civile est obligatoire. L’assurance de votre caravane dépendra ensuite de son utilisation et de son Poids Total Autorisé en Charge.

Que dit la loi sur l’assurance caravane ?

Les caravanes sont prises comme des véhicules à part entière. Selon le code des assurances, il est obligatoire d’assurer une caravane avec au moins la garantie responsabilité civile. Et ce, qu’elle circule ou qu’elle reste au garage. Cela dit, vous êtes couvert par votre assurance en cas de dommages matériels et corporels causé par votre caravane à un tiers. Le véhicule tracteur ou la caravane elle-même peut causer un sinistre. Mis à part une extension de garantie dans le contrat d’assurance voiture, la souscription d’une assurance caravane spécifique dépend de la PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) :

  • Une extension de garantie suffit pour une caravane dont le PTAC est inférieur à 500 kg
  • Une extension de garantie suffit pour une caravane dont le PTAC est compris entre 500 à 750 kg
  • Une assurance caravane spécifique est obligatoire pour une caravane dont le PTAC est supérieur à 750 k

Vous pouvez trouver plus d’informations sur les sites dédiés. 

Assurance pour une caravane en circulation

Lorsque vous partez en vacances, votre caravane est derrière votre voiture et vous pourriez profiter pleinement du camping. Vous devez ainsi souscrire une assurance responsabilité civile qui varie selon le PTAC de votre remorque. Pour un PTAC moins de 500 kg, contactez votre assureur auto pour lui demander d’ajouter la caravane à votre contrat. L’immatriculation de la roulotte n’est pas nécessaire dans ce cas. Pour un PTAC entre 500 à 750 kg, votre assurance auto peut encore couvrir votre caravane, mais elle devrait avoir sa propre immatriculation et sa carte grise. Pour un PTAC de 750 kg, la souscription à une assurance indépendante est obligatoire. La caravane doit aussi avoir une plaque d’immatriculation, sa propre carte grise tout en étant équipée d’un système de freinage automatique si jamais il y a un dételage pendant la circulation. À part de contracter une assurance caravane auprès de votre assureur auto, vous pouvez aussi consulter un comparateur d’assurance pour obtenir le meilleur prix. Si vous mettez votre caravane en location, il faudra fournir l’assurance pour les trois-quarts du temps ou souscrire à une assurance temporaire.

Assurance pour une caravane fixe

On doit toujours assurer une remorque même si elle ne sort pas de votre garage pendant les vacances. Si elle ne circule pas, il vous suffit de souscrire une assurance responsabilité civile en contactant votre assureur auto. Éventuellement, un avenant à votre contrat pourrait être utile. Sachez toutefois que les biens que vous laissez dans la remorque ne sont pas couverts. Si votre caravane reste fixe et utilisée pour l’habitation, une assurance habitation standard en dehors de l’assurance responsabilité est indispensable. De préférence, prenez des garanties contre les incendies, le vol, les dégâts des eaux, les catastrophes naturelles et les explosions afin de mieux parer toutes les éventualités.

Mis à part la souscription à une responsabilité civile, vous pouvez également contracter des garanties plus étendues avec une caravane assurance tous risques comprenant une série de garanties :

  • bris de glace ;
  • garantie dommages « tous accidents » (pour une caravane qui est à l’arrêt) ;
  • vol par effraction couvrant les objets dérobés se trouvant à l’intérieur de la remorque
  • catastrophes naturelles ;
  • incendie pour percevoir des indemnités lors des dommages occasionnés par un feu, une foudre ou une explosion ;
  • une protection juridique pour se couvrir en cas de litige.

Dans tous les cas, assurez-vous que votre contrat d’assurance couvre parfaitement votre caravane qu’elle soit attelée ou dételée.  

Bien choisir son contrat de prévoyance obsèques
Assurance moto de collection : quels avantages ?